Vendredi 22 Septembre 2017

Association des quartiers de la place de Clichy, des avenues de Clichy et de Saint-Ouen

carte

Lettre d'information

Cadastre Grandes Carrières 1900-2004

 

 

  • 1900-1937 Le quartier "Show"

Pour l'Exposition Universelle de 1900, inauguration de l'Hippodrome de 8000 places à l'angle des rues Forest et Caulaincourt qui va orienter le développement du quartier pour les 70 années suivantes : aux franges de ce quartier, le monde du spectacle. L'Hippodrome racheté par Gaumont devient un cinéma de 6000 places, détruit en 1973. Sur le terrain d'angle des rues Forest et Capron est construit dans les années 1920 un immeuble industriel monumental R+8 à l'usage de garage et parking. Toutes les parcelles ayant échappé à la réorganisation depuis 1877 seront détruites et loties plus densément, à l'image de la rue Cavallotti aux immeubles uniformes de l'architecte Henri Cambon (1900).

  • 1937-1972 Densité maximale : le quartier "Chaud"

Le quartier a atteint en 1937 sa densité maximale, ceci pour trente ans. Pendant les années 1950-1960, le quartier devient un centre de la vie nocturne parisienne (plus de 25 cinémas entre Clichy et Barbès, dont 6 dans le périmètre étudié et un haut lieu de la prostitution. Le passage de Clichy, ruelle sombre et étroite n'abrite après guerre que des hôtels de passe (photo de Brassaï). "Le bas de l'avenue de Clichy, avant qu'elle ne s'enfonce dans l'ombre de la Fourche,  : aux environs du Petit Jardin où nous avons vu danser Papillon et les vrais du milieu, dans ces petites rues, dans ces impasses pleines de petits hôtels, de débits de toutes sortes, de dancings en tous genres, de petits restaurants, de minuscules jardins et d'ateliers qui, partant de l'avenue courent sur les arrières de la place. Par exemple dans l'impasse de la Défense, la bien nommée, car les filles avaient la réputation de s'y défendre comme nulle part ailleurs." Louis Chevallier Montmartre du plaisir et du crime

  • 1972-2004 Gentrification

La démolition du Gaumont-Palace remplacé par un complexe hôtelier de plus de 400 chambres et une galerie commerciale transforme les alentours de la place Clichy en pôle d'hébergement pour touristes. Les hôtels de passe les mieux situés sont rénovés, on observe une gentryfication du quartier illustrée par la construction de l'immeuble Millenium Plazza sur les ruines du lavoir Saint Pierre et d'un relais de poste, élargissant ainsi les rues adjacentes. La Ville rase l'ilôt compris entre l'impasse des Deux Nèthes et l'impasse de La Défense pour construire le jardin des Deux-Nèthes. Impasse de la Défense ouvrira le BAL de Magnum Photo en 2009, à l'emplacement du plus grand PMU de France fermé en 1992 Le secteur compris entre l'avenue de Clichy et le cimetière, le boulevard de Clichy et la rue Etex est réaménagé en quartier vert Cavallotti. Le Crédit Municipal désaffecté depuis des années est détruit. A sa place la Ville construit une école de 10 classes et 40 logements étudiants. Tout ceci vous avez pu le suivre dans les articles du Bulletin de Liaison de déCLIC 17/18, association qui depuis 1995 a joué un rôle important dans cette rénovation.