Mercredi 20 Septembre 2017

Association des quartiers de la place de Clichy, des avenues de Clichy et de Saint-Ouen

carte

Lettre d'information

LA LIBRAIRIE DES BATIGNOLLES

Les librairies indépendantes font vivre notre quartier, faisons vivre ces librairies.

Pourquoi descendre à Saint Lazare ou aux Ternes?

Pire, pourquoi descendre l'Amazone?

CLIC 17/18 annonce sur l'agenda du site les animations proposées par nos libraires.

Après l'interview des animateurs de la librairie de l'usage du Monde rue de la Jonquière

Consulter le

- Bulletin 24 - printemps/été 2012    page 17

 - Bulletin 25 - automne/hiver 2012  page 10

Consulter le site  CLIC 1718 en cliquant sur le lien       

  Une librairie aux Epinettes : De l’Usage du Monde,

 

 

 

Si vous empruntez parfois la rue des Moines, entre l'avenue de Clichy et le marché Brochant, vous connaissez sûrement ces deux larges vitrines qui attirent de nombreux passants par l'originalité et l'abondance de leurs offres allèchantes. C'est au n° 48 que se trouve ce qui est devenu une véritable institution du quartier : la librairie des Batignolles.

Mais savez-vous qu'avant 1999, c'était un lieu sombre et souvent fermé tenu par un vieux bouquiniste?

Puis de décembre 1999 à septembre 2008 une véritable librairie nommée Batignolles et Cie fut ouverte pour le plus grand plaisir des habitants par Sophie Verdier et Yves Ménard. On y trouvait une offre généraliste et un petit rayon de disques de jazz, domaine de prédilection d'Yves.

L'annonce de leur départ et de la vente de la librairie suscita une vive inquiétude auprès des habitués qui craignaient la transformation en une énième boutique de téléphonie ou une agence immobilière.

L'arrivée de Julie calma rapidement toute appréhension! Avec l'aide de Diane et Ariane dans un premier temps puis de Pauline et Ilham, la librairie des Batignolles n'a cessé d'innover et de proposer toujours plus d'activité à sa clientèle.

Dans un premier temps Julie modifia l'éclairage et la lumière, puis l'offre des livres fut multipliée par presque trois. Une nouvelle disposition des tables, chacune spécialisée dans un domaine, rendit la circulation plus aisée autour de la caisse centrale située près des escaliers de la réserve.

Ensuite chacune apporta sa contribution à la vie de la librairie :

Ariane lança l'institution des "vitrines mystères"! A chaque saison la vitrine de gauche devient le lieu d'un passionnant jeu littéraire : un certain nombre de livres sont exposés ayant tous un thème commun qu'il faut découvrir. Par exemple nous eûmes droit à la moustache, Bordeaux, le premier exemplaire de chaque collection, la même date d'édition... A cette occasion on peut voir de nombreux candidats rester sur place de longues minutes, noter fébrilement chaque titre ou (plus moderne) photographier la vitrine avec son portable pour mieux y réfléchir à la maison. Quand on pense  avoir trouver la bonne réponse il faut déposer un bulletin dans l'urne à l'intérieur et attendre le dépouillement. Le gagnant tiré au sort parmi les bonnes réponses reçoit un panier de livres.

Pauline se charge toutes les deux à trois semaines de la décoration des vitrines selon des thèmes récurrents (la rentrée, Noël, le printemps...) ou par sujets, catégories littéraires ou encore sur un ouvrage unique "coup de coeur"...avec toujours beaucoup d'inventivité et de goût.

C'est aussi Pauline qui organise une fois par mois les mercredis des Batignolles pour les enfants sous forme d'ateliers autour de l'art et de la lecture d'albums. Il y a deux sessions de douze places chacune, à 15h30 et 16h30. La prochaine aura lieu le 14 janvier et  sera consacrée à un atelier monstre avec la revue Dada.

De plus, pour les adultes, la librairie participe pour la troisième année au prix littéraire des librairies en Seine, dont l'idée est due à la librairie d'Asnières. Douze librairies indépendants de l'ouest parisien sélectionnent six livres et les soumettent aus votes de  leurs clients entre janvier et mai.. Unn système de rotation des livres permet de se les échanger et deux réunions ont lieu pour débattre des opinions de chacun avant de classer les livres par ordre de préférence. Le gagnant se voit remettre le prix lors d'une soirée, l'année dernière au château d'Asnières ce fut Valentine Gobi, pour "Kinderzimmer". Dès janvier le nouveau prix sera lancé, n'hésitez pas à y participer!

Suite au plaisir éprouvé par les habitués de la librairie lors de ces discussions passionnées Ilham a lancé cette année le club littéraire : deux livres à lire par tous dans un délai d'environ  six semaines après quoi, on se retrouve le soir de 19h45 à 22h dans la librairie, chacun apporte quelque chose à boire ou à manger et l'on échange librement nos impressions sur ces deux ouvrages. L'ambiance est très détendu et chaleureuse.

La fin de la séance est consacrée au choix des livres suivants, chacun pouvant soutenir son ouvrage préféré...

Enfin, mais c'est essentiel, de nombreuses séances de dédicaces sont organisées. Par exemple, en novembre dernier, une rencontre avec Laurent Mauvignier, le 27 des dédicaces- dessin de Florent Chavouet et le 29 une remise de prix par Yvan Pommaux aux enfants ayant réalisé les meilleurs dessins sur le thème "Nous, notre histoire".

Voilà qui vous donnera envie, j'espère, de pousser la porte de la librairie des Batignolles où vous serez toujours chaleureusement reçu et guidé par des conseils avisés car nos trois Dames de la rue des Moines se mettent en quatre pour vous aider à trouver le livre qui vous correspond.. Mais attention, danger! Vous aurez bien du mal à resister aux piles de livres bien rangés, étiquetés par les coups de coeur de l'une ou de l'autre! Pour vous donner une idée de leur implication, elle n'ont pas hésité à faire une vitrine spéciale à l'occasion de l'enterrement de la vie de jeune fille d'une habituée sur la demande de son fiancé...

En 2011, la librairie des Batignolles a obtenu le label LIR, Librairie Indépendante de Référence, attribué par le Ministère de la Culture et de la Communication.

                                                                                                                                                                        Pour CLIC 17/18    Sylvie Besson Tapin

 

 

 

 

 

Date de publication : 
dimache 18 janvier 2015