Dimanche 24 Septembre 2017

Association des quartiers de la place de Clichy, des avenues de Clichy et de Saint-Ouen

carte

Lettre d'information

Un peintre à La Villa des Arts : LUCIEN MATHELIN (1905-1981)

                                            Lucien Mathelin

                                                                                                                  

                                           Détournement des chefs d'oeuvre en péril  Venus de Botticelli                                                                                                        

                                                                                                                                                                                                                                                                

 

                                                                

                                                                  Le Bestiaire de Mathelin   Le Coq     

 

                                                                

                                                                 Le déjeuner de l'homme invisible

                                                                 Villa des Arts 1976

 

Peintre français né en 1905 en Belgique et décédé en 1981 dans son atelier de la Villa des Arts, Lucien Mathelin a travaillé et vécu là pendant une quarantaine d'années. Aussi la galerie de la Villa des Arts, à l'affut de talents singuliers fut fière de rendre hommage à celui qui n'a cessé, en son temps, de faire preuve de désobéissance.

Il était né dans une famille d'artiste. Il devint artiste. Il réalisa sa première huile sur toile en 1920, il avait 15 ans. Pour lui, pas d'étude d'arts plastiques, mais des voyages, au Maroc, en Grèce pour apprendre la lumière.

A 19 ans, il exposa au Salon d'Automne dont il deviendra sociétaire

"C'était un être drôle, très drôle", dit son fils Jean, musicien résident à la Villa des Arts,  admiratif, "un créateur imperturbable"De fait celui qui signait ses oeuvres "Mathelin", voulait déranger, saisissait le monde d'un regard inhabituel pour dénoncer les impostures  au moyen d'une technique confirmée dans une  harmonieuse gamme de couleurs fraîches.

L'artiste partageait son temps entre son atelier de la Villa des Arts et sa maison de Cotignac dans le sud de la France, dont il a " peint, sculpté, collé, scié, raboté, repeint encore, les parcelles visibles et les matières présentes" (Véronique Nahoum-Grappe, anthropologue et amie de Mathelin). Il s'échappait aussi dans sa maison de Hannaches, en Picardie. La famille recevait ses amis musiciens : Arthur Honegger, Marcel Landowski (fils de Paul Landowski, sculpteur du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro).

Il travailla un temps, en 1937, à la réalisation du gigantesque panneau de la Fée Electricité de Raoul Dufy.