Samedi 18 Novembre 2017

Association des quartiers de la place de Clichy, des avenues de Clichy et de Saint-Ouen

carte

Lettre d'information

Vastes chantier aux Grandes Carrières

Vastes chantier aux Grandes Carrières
Vastes chantier aux Grandes Carrières

Le périmètre situé entre la Fourche et le cimetière de Montmartre, au-delà de la rue Etienne Jodelle, fait l’objet de gros travaux de construction et de réhabilitation d’immeubles qui vont modifier et rajeunir le quartier.

En effet, trois opérations sont en cours d’achèvement : la construction par COGEDIM de l’immeuble Le Factory, la restructuration de l’immeuble situé 23/27 rue Ganneron et la réhabilitation de la Villa des Arts. L’immeuble Le Factory est un programme immobilier privé construit sur l’emplacement d’anciens entrepôts (à l’angle des rues Hégésippe Moreau et Ganneron) qui appartenaient à l’entreprise Glaces Fischer, à l’origine du fameux dessert meringué glacé « Mystère »,. Le futur bâtiment sur 6 étages et 2 niveaux de parking offre 73 logements destinés à la vente, allant du studio au 5 pièces Il respecte le Plan Climat de Paris et à ce titre intègre les normes les plus performantes . La livraison est prévue au deuxième trimestre 2013. Au 27 rue Ganneron, la restructuration d’un immeuble portant à son fronton le nom F. LUCE, bien connu autrefois comme celui d’un restaurant et d’un commerce d’alimentation de la Place de Clichy, est en cours. Il s’agit là d’une opération de réaménagement, sans modification de l’architecture extérieure, visant à créer des logements sociaux, soit : 12 logements classés PLAI (Prêt Locatif Aidé d’Intégration), 25 PLUS (Prêt Locatif à Usage Social) et 12 PLS (Prêt Locatif Social). Le coût de l’opération est de l’ordre de 13 millions d’euros x. L’obtention du label « ABT Environnement » a permis à ce projet de recevoir une participation de la Région Ile de France récompensant ainsi son engagement environnemental. Les travaux devraient être terminés au cours du premier trimestre 2013. La Villa des Arts, située au 15 bis rue Hégésippe Moreau et 35/37, rue Ganneron, est une cité d’artistes construite en 1890 où ont notamment vécu et travaillé Paul Cézanne, Renoir, Toulouse Lautrec, Théodore Rousseau, Dufy, Marcoussis, Eugène Carrière, et, plus récemment Nicolas Schöffer, précurseur de l’introduction de la cybernétique. La Villa a failli subir vente à la découpe à la suite de son rachat, autour des années 2000, par un promoteur, Cette menace a suscité une importante mobilisation. La Ville de Paris, a finalement décidé d’acquérir l’ensemble afin de maintenir le caractère artistique du lieu, d’y assurer une mixité sociale en matière de logement et de l’ouvrir sur le quartier. La réhabilitation en a été confiée à la RIVP (Régie Immobilière de la Ville de Paris). La Villa comportait alors 53 lots,. Les travaux, engagés début 2010, portent sur la réhabilitation et la création de 35 logements sociaux (17 studios, 16 F2, 2 F3), et 48 ateliers et logements d’artistes, ainsi que l’aménagement d’un espace d’exposition situé à l’emplacement de l’ancienne boutique située à l’entrée de la villa. L’opération se déroule en deux phases afin de limiter les nuisances des travaux pour les habitants La première, s’est terminée à l’été 2012. La seconde, qui a débuté en septembre 2012, devrait durer un an et portera notamment sur le remplacement des verrières donnant sur la rue Ganneron. Dès cette année, 17 nouveaux ateliers seront attribués, 8 autres l’année prochaine. Ce sont donc environ 200 logements neufs ou réhabilités qui seront ainsi offerts dans ce quartier, qui devrait être revivifié par l’arrivée de nouveaux habitants. Mais c’est aussi un défi à relever pour nos élus qui doivent faire évoluer en conséquence les équipements publics nécessaires, notamment crèches et écoles, alors qu’ils sont confrontés à la rareté des terrains pour réaliser de nouvelles constructions.

Date de publication : 
Novembre 2012