7 millions d'euros pour embellir les quartiers Epinettes-Bessières et Guy-Môquet

Mardi 22 novembre, une soixantaine de personnes étaient présentes à l'école de la rue du Capitaine-Lagache pour prendre connaissance des résultats de l'enquête "Embellir Paris" et donner leur avis sur les projets retenus. Cette enquête, menée entre le 28 mars et le 9 juin avait pour but de recueillir les idées et souhaits des habitants pour « apaiser et transformer l’espace public : plus de végétalisation, de zones piétonnes, de pistes cyclables, etc. »

 

Près de 400 participations ont été enregistrées totalisant 242 contributions au sein desquelles 12 projets ont été retenus pour un total légèrement supérieur à 7 millions d’euros.

Geoffroy Boulard, maire du XVIIe, ses deux adjoints chargés des Comités de quartier concernés et Jacques Baudrier, de la mairie Centrale étaient présents, en compagnie des personnels chargés de ces dossiers.

Sujet polémique s’il en est, la propreté du quartier a fait l’objet de nombreuses interventions de la salle. Comme souvent, la mairie a souligné les progrès enregistrés et les habitants le chemin qui reste encore à parcourir…

 

Des habitants aux besoins parfois contradictoires

Les modifications concernant la circulation ont été présentées : piétonisation d’une portion de la rue de La Jonquière entre la rue Lantiez et la rue Baron, changement de sens de circulation d’une portion de la rue Davy, etc. De nombreuses interventions ont regretté certaines options : la piétonisation entraîne souvent des nuisances supplémentaires pour les riverains, les « bistrotiers » en profitant pour agrandir leurs terrasses, le changement de sens oblige à multiplier les kilomètres avec une pollution et un temps de trajet accrus… Certains se sont émus que d'autres portions de rue soient oubliées (rue Pouchet, rue Ernest-Roche…).

Les douze projets ont été présentés. Ils portent donc sur la végétalisation de l'espace public et l'aménagement de la voirie. On peut en prendre connaissance sur le site de la mairie du XVIIe.

Deux aménagements type « rues aux Ecoles » sont planifiés : rue Dautancourt, rue Lacaille. Des plantations ambitieuses d’arbres se feront rue Lantiez, rue Paul-Bodin et rue Boulay. Les trottoirs seront élargis rue Davy, au détriment du stationnement, et la placette sera réaménagée. L’allée des Cerisiers et le mail Bréchet seront aménagés. Si de nombreuses voix se sont élevées contre certains de ces choix- il est difficile de contenter des habitants aux besoins souvent contradictoires - dans l'ensemble, le public a salué le travail accompli.

Il reste encore bien des étapes avant que ces projets ne deviennent réalité : élaboration fine des projets en lien avec les habitants concernés, études techniques et réalisation des travaux.

Nul doute qu'une fois réalisés ces travaux vont donner à ce quartier trop souvent oublié une autre identité.

Date de publication : 
23 novembre 2022