Lundi 17 Décembre 2018

Association des quartiers de la place de Clichy, des avenues de Clichy et de Saint-Ouen

Du 5 décembre 2018 au 31 janvier 2019 exposition Jules Adler

Peintre franc-comtois né à Luxeuil-les-Bains, Jules Adler (1865-1952) s’inscrit dans le courant des artistes naturalistes qui ont incarné, à la fin du XIXe siècle, une voie alternative entre les avant-gardes impressionnistes et un art plus officiel qu’on dit académique.

Jules Adler fut influencé par les courants d’idées, les bouleversements politiques et économiques de son époque. Le naturalisme d’Adler s’inspire directement des conditions sociales de son temps ; il peint une réalité que ses contemporains connaissaient et qu’ils retrouvaient en littérature chez Zola ou les frères Goncourt.

Dans une période de suffrage universel, de démocratie et de socialisme, il fut attiré par les spectacles de la vie ardente, décrivant la foule humaine et anonyme de la capitale où il a installé son atelier au 21 boulevard des Batignolles.

En 1914, Adler crée avec sa femme une cantine place Pigalle pour soutenir les artistes en difficulté, qu’ils tiendront pendant quatre ans. En février 1917, il obtient la première mission artistique aux armées à Verdun. À l’arrière immédiat du front, Adler fait des photographies, des croquis de paysages qui montrent la rudesse de la guerre, de l’hiver, les barbelés, les arbres déchiquetés par les obus, mais aussi les hommes, soldats blessés, prisonniers.

L’exposition permet de mettre en avant la diversité thématique et typologique de la production d’Adler, la dimension sociale et humaine de son art et l’engagement du peintre en faveur des figures du peuple - mineur, petite main ou simple chemineau - aux côtés des motifs de prédilection, de celui qui fut qualifié par Louis Vauxcelles de “peintre des humbles“

Cette exposition s’inscrit en parallèle de la première rétrospective du peintre du 29 juin au 22 septembre 2019 à la piscine de Roubaix. L’occasion de réécrire et de découvrir les oeuvres majeures de ce peintre, prises entre modernité et académisme.

Jules Adler, peindre sous la IIIe République est une exposition reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et coproduite avec le musée des Beaux-Arts de Dôle et le Palais Lumière d’Évian . Thibault Sinay Commissaire de l’exposition Avec le soutien de l’association des amis du peintre Jules Adler.

Thibault Sinay, commissaire de l'exposition