Mardi 23 Octobre 2018

Association des quartiers de la place de Clichy, des avenues de Clichy et de Saint-Ouen

Magnum Galerie - Un projet d'envergure

 

MAGNUM Galerie, un projet local d’envergure.

En 1999, la prestigieuse agence MAGNUM Photos (http://www.magnumphotos.com), fondée il y a soixante ans par Robert Capa (André Friedmann), Henri Cartier-Bresson, Maria Eisner, George Rodger, David Seymour et William Vandivert, installe son siège européen rue Hégésippe Moreau. Cette venue résonne comme un présage heureux de la rencontre renouvelée du quartier de la place de Clichy avec l’image. DéCLIC 17/18 soutient depuis fort longtemps l’idée que ce secteur parisien, pour retrouver force et dynamisme, doit valoriser et développer les activités liées aux métiers de l’image. Ses atouts ? Un complexe cinéma- tographique, un cinéma d’art et d’essai, la FEMIS proche, le Lycée Auguste Renoir (B.T.S. Photographie), et, dans les communes limitrophes, des lieux de produc- tion (Saint-Ouen, Saint-Denis).

A l’appui de cette conviction, déCLIC 17/18 rencontre en 2000 la directrice générale de MAGNUM Photos, Mme Diane Dufour, pour évoquer quel projet – quel rêve – nous pourrions former en commun. L’agence MAGNUM, c’est un peu la mémoire vivante de la photographie documentaire et du reportage des soixante dernières années. Du célébrissime combat- tant républicain de la guerre civile espagnole, des plages du débarquement du D-Day, de la chute du mur de Berlin, de la place Tien-An-Men aux reportages longs de Martin Parr ou de Martine Franck ou aux clichés de studio de cinéma, l’agence MAGNUM détient un patrimoine inestimable de plus de deux millions de clichés. Inimaginable de ne pas le montrer.

Ainsi, déCLIC 17/18 prépare une fiche succincte présentant le projet de création d’une Galerie MAGNUM et organise une réunion informelle avec Mme A. Lepetit, à l’époque maire du 18e arrondissement. Le défi est gigantesque : trouver le lieu adéquat (très tôt, déCLIC 17/18 en signale un), monter les plans de financement pour acquérir ou louer le lieu et l’aménager, imaginer la programmation et les fonctions de ce nouvel espace dédié à la photographie documen- taire. « Facilitateur» de ce projet, déCLIC 17/18, s’il ne se substitue pas aux professionnels de MAGNUM pour engager les pourparlers avec tous les acteurs, publics ou privés, susceptibles d’aider à la réalisation de ce projet, apporte un soutien constant aux efforts des uns et des autres.

Après moultes péripéties, la Ville de Paris acquiert, en juillet 2006, le local de 570 m2, sis au 6 Impasse de la Défense en rez-de-chaussée et deux niveaux desous-sol, ancien dancing-cabaret reconverti en salle de paris PMU dans les années 70, faisant désormais face au Jardin des Deux-Nèthes. Affecté à la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, cet espace est dévolu en mars 2007 par un bail emphytéoti- que de vingt ans (sous conditions) à l’association « Les Amis de Magnum Photos » fondée et présidée, depuis 2005, par le photographe et cinéaste Raymond Depardon.

Ce lieu a ainsi pour but d’accueillir des expositions et des manifestations photographiques (rencontres, débats, stages), des ateliers de formation et de découverte de l’image, des actions pédagogiques en direction du public scolaire. Il sera complété par une petite librairie spécialisée, une cafétéria et, bien sûr, les espaces techniques nécessaires au bon fonctionnement de l’ensemble.

Le projet architectural sera réalisé par l'agence Search. Quant aux travaux de restructuration et d’aménagement, estimés à 1,8 million d’euros, ils sont financés par l’association « Les Amis de Magnum Photos » (23,8%), la Région Île-de-France (22%), le Ministère de la Culture (2,2%), des crédits dits de réserve parlementaire (1,6%) et, surtout, la Ville de Paris (47,2%). Les permis de démolir et de construire viennent d’être accordés par le Conseil de Paris en septembre. Le début des travaux est prévu pour janvier 2008. L’ouverture de ce nouvel espace culturel interviendra en septembre 2008.

Date de publication : 
11 janvier 2017