Dimanche 19 Novembre 2017

Association des quartiers de la place de Clichy, des avenues de Clichy et de Saint-Ouen

carte

Lettre d'information

Juin 1996. Un acte fondateur de déCLIC 17/18

Au début de l'année 1996, CLIC 17/18 s'est fondée à la faveur d'un grand mécontentement des riverains des quartiers de l'avenue de Clichy.

CLIC 17/18 recensa les sujets de mécontements et demanda un rendez-vous aux nouveaux élus du 18ème pour faire avec eux une visite approfondie du quartier.

Cette visite eut lieu le 28 juin 1996, un compte rendu détaillé parut le 11 juillet 1996.

On peut le consulter en cliquant sur les 6 fichiers PDF ci-dessous

1.pdf

2.pdf

3.pdf

4.pdf

5.pdf

6.pdf

Par là même, on peut

1 - se représenter l'état dégradé de notre avenue et des rues voisines en 1996

2 - évaluer les efforts déployés et le travail accompli par clic 17/18, soutenu par les riverains et les élus pour trouver des solutions à des problèmes qui duraient depuis bien trop longtemps.

3 - constater que de nombreux objectifs furent atteints :

*la transformation du paysage de l'avenue de Clichy

par l'amélioration très sensible du mobilier urbain (assez rapidement), mais il fallut attendre septembre 2013 pour que fut livrée une avenue de Clichy rénovée entre la Place et La Fourche

par l'aménagement du sationnement et l'équipement de l'avenue en aires de livraison

* la création du Jardin des Deux Nèthes

par l'amélioration de l'environnement du jardin : réfection de l'impasse de la Défense  favorisant l'installation  du BAL de Magnum Photos

* l'aménagement des terrains vagues de la rue Capron et la construction d'un immeuble d'habitations

* la rénovation de la rue Capron

* la création d'une zone 30 et le Quartier Vert Cavallotti (historiquement le 2ème Quartier Vert de Paris)

* l'élargissement des trottoirs et la création d'une placette  face à la Villa des Arts

* la création d'une école maternelle, primaire et 40 logementsétudiants rue Forest

Ainsi apparait-il qu'une association, telle que clic 17/18, forte seulement du nombre de ses adhérents et des cotisations de ces derniers, sans la moindre subvention peut être efficace auprès des élus et de l'administration de la Ville.

 Néanmoins, il reste encore beaucoup à faire...