Dimanche 19 Novembre 2017

Association des quartiers de la place de Clichy, des avenues de Clichy et de Saint-Ouen

carte

Lettre d'information

Etés 2013 - 2014 Aux Epinettes, les murs ont des couleurs

Le petit train s'en va dans la campagne

Aux Epinettes, l'austère paysage minéral du quartier vire au gris, souvent.

Que faire de mieux, sinon donner des couleurs aux murs?

En 2013, vint aux habitants l'idée de les imager

Cette idée engendra le désir de monter des projets ensemble.

Une fois bien élaborés ils furent soutenus par des financeurs, la Ville de Paris (Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l'Egalité des Chances), la Mairie du 17ème arrondissement, l'équipe de Développement Local, la Résidence Beauséjour et le sénateur Pierre Charron qui a mis à disposition une partie de sa réserve parlementaire.

L'Atelier des Epinettes, animé par Valérie HEURTAUT, assistée du mosaïste Frédéric ARDIET, installa place du marché Navier, été 2013-2014, un "atelier mosaïque" à ciel ouvert, invitant ceux qui le désiraient, à la réalisation d'une fresque.

Les dessins des rêves d'enfants du petit train qui serpente entre ville et campagne ont effacé la grisaille.

Ces murs ont maintenant la parole; ils nous parlent d'un souhait collectif réalisé, respecté, unanime.

                                                   

 

D'autres réalisations ont suivi : une peinture murale, square Bréchet; une décoration des murs de l'école Jacques Kellner, lumineuse comme une peinture de Miro, réalisée par les étudiants du lycée Hector Guimard (Paris), des jeunes du quartier et de l'AJAM (Association des Jeunes Créateurs du Marais)

 

                           

 

Rue Leibniz, gare de Saint-Ouen à réaménager, une fresque du train dans la ville fait un clin d'oeil au gendarme de la petite ceinture.

                                                          

 

Les habitants du quartier n'en ont pas fini de faire des projets pour entrer dans la mémoire des Epinettes.

 

Date de publication : 
5 novembre 2014