Samedi 18 Novembre 2017

Association des quartiers de la place de Clichy, des avenues de Clichy et de Saint-Ouen

carte

Lettre d'information

Rapport d'activité 2015

 

CLIC 17/18            Rapport  d’activité 2015 présenté à l’AG annuelle du 12 décembre 2015

 

lobbyiste/ catalyseur/ empêcheur de penser en rond

Le signe (*) renvoie à notre site declic1718.org

 

Nous nous définissons comme des empêcheurs de penser en rond.

Pour autant, pendant une partie de cette année, nous avons eu l’impression désagréable de tourner en rond et 2015 risquait bien d’être une année blanche.

Nous n’avons certes pas baissé les bras, mais continué à lancer des idées, à interpeller les élus.

Il fallut attendre l’automne pour  enregistrer enfin des résultats attendus parfois depuis des années.

Dans le précédent rapport d’activité, en novembre 2014, année d’élections, nous écrivions « après les municipales,  l’important, ce sont les suites ». Elles  se sont fait  attendre : le grand sommeil!

D’où  notre éditorial du Bulletin n°29  élus, écoutez nous, écoutez vous, faites vous respecter. 

 On comprend mal, euphémisme, que notre projet de sécurisation de l’avenue de Saint-Ouen (marquage au sol+caméra  au feu rouge), voté par les conseils d’arrondissement du 17e et du 18e, qui devrait faire consensus, n’ait pas été pris en compte en conseil de Paris, au prétexte peut-être qu’il avait été relayé par l’opposition municipale. Un an près, rien n’a été fait : élus écoutez nous, entendez vous.

On comprend mal que 2 ans après la décision de supprimer les étalages avenue de Clichy, certains s’étalent encore. On nous dit qu’ils sont verbalisés, sans résultat visible : élus, faites vous respecter.

1 -  Le scandale de la RATP

Depuis des années CLIC 17/18 s’est beaucoup impliquée : de l’extension des horaires du bus 81, au mal vivre de la ligne 13, du choix de prolonger  de la ligne M14 au lieu de « décrocher » la ligne 13 à La Fourche, que d’interventions, de pétitions, d’articles dans notre Bulletin ! Ceci pour apprendre en octobre 2014 que le prolongement de M14 était reporté à 2019. Il fallut attendre mars 2015 pour que l’état major de la RATP fournisse quelques explications lors d’une réunion publique en mairie du 17e .Notre proposition d’ouverture de la ligne 14 jusqu’à Porte de Clichy dés 2017, que défendait également Brigitte Kuster, était rejetée sans autre forme de procès. Cinq mois avaient passé, nous avons trouvé  les élus bien accommodants : élus, faites vous respecter !

Comment tenir jusqu’en 2019, alors que la ZAC Cardinet  et la ZAC des docks de Saint-Ouen  se peuplent, que la Cité judiciaire, elle, sera bien livrée en 2017 ?

La RATP évoqua le prolongement de lignes de bus comme le 28, l’augmentation de la fréquence des bus 54,74, 81. Puis rien. La RATP que nous avons interrogée fin juillet se défausse : il faut des études, la Ville devra financer, rien à espérer au mieux  avant 2017, circulez !

(*) Voir l’article dans le Bulletin n° 29 pages 4 et 5 sur declic1718.org

RATP, terre de contrastes : des responsables de la ligne 13 ouverts au dialogue, nous y participons,  et  une direction qui traite par le mépris les interrogations sur la ligne 14.

 Le temps est il encore aux pétitions ? On en débattra.

 Aux élus de se faire entendre : élus faites vous respecter.

2 -  Charte de qualité des commerces avenue de Clichy : du mieux en fin de saison

Cette Charte de qualité, CLIC 17/18 en avait lancé l’idée dés 2011, appuyée par un solide dossier (*), projet adopté par les conseils d’arrondissement des 17e et 18e puis en conseil de Paris.

Puis rien pendant 3 ans ! Ce dossier, nous le ressortions dans chaque  Bulletin de CLIC 17/18, à chaque rencontre avec des élus. Notre acharnement a fini par payer.

 (*) Nos propositions sur declic1718.org  Bulletin n° 24 pages11 à13 et Nos Dossiers col. de gauche

Olivia Polski adjointe au maire de Paris, 18 mois après son entrée en fonction, a remis ce dossier à l’ordre du jour : déplacement avenue de Clichy avec la députée  Annick Lepetit le 9 octobre, réunion  à la Direction de l’urbanisme avec différents services de la ville et des élus le 12 octobre.

Pour lancer le processus, la charte (actualisée à la marge: CLIC 17/18 a présenté ses propositions) sera signée par les mairies des 17e et 18e et l’association de riverains.

Un conseiller de Paris a demandé que cette Charte soit applicable sur la totalité de l’avenue de Clichy. Pourquoi pas, si cela ne retarde pas son application entre la Place et La Fourche.

Nouvelle réunion de travail très prochainement. Nous suivons l’affaire comme l’annonce d’Anne Hidalgo de relancer le petit commerce (16 novembre). Le secteur de la Porte de Saint-Ouen étant retenu, nous posons  la candidature de CLIC 17/18 au  comité de suivi.

3 - Budgets participatifs : projet à parfaire  ou mystification?

Nous avons cru à  cette initiative de la mairie de Paris, consistant à réserver 5% du budget d’investissement à des projets présentés par des citoyens ou des associations, dans chaque arrondissement et pour tout Paris. Un premier filtre jugeant de leur faisabilité, c’est l’ensemble des citoyens qui étaient appelés à choisir.  Et à notre AG de décembre 2014, Caroline Neyron élue du 18e avait été invitée à présenter la philosophie de ces Budgets participatifs.

Jouant le jeu, nous avons relayé cette initiative, informant  largement par des déclic 17/18 informe, appelant à voter, soutenant des projets comme la végétalisation de la rue Capron, emblématique.

La mairie de Paris se félicite des 67000 votants (64% de plus qu’en 2014, un galop d’essai). Pourtant ces résultats ne sont pas satisfaisants quand le 18e n’adopte que 9 projets   dont 5 gros projets bien coûteux; pour information, dans le 17e, ce sont 28 projets qui ont été retenus.

Faut il pour « faire des voix » annoncer des projets si vagues qu’ils font nécessairement consensus, monter un plan marketing sur 12 mois façon Séguéla?

De très gros projets comme le réaménagement de la place Jules Joffrin doivent ils relever des budgets participatifs, au risque de « tuer » des projets très locaux, nécessaires et peu coûteux, davantage dans l’esprit du projet ?

Voir notre  analyse  dans un mail déclic 17/18 informe du  29 octobre, qui a fait quelque bruit.

Nous demandons que  pour 2016, les règles soient revues dans l’esprit des critiques formulées ici.

En attendant, remettons à l’ordre du jour des projets de proximité, peu coûteux. Nous l’avons fait début novembre  autour du Quartier vert Cavallotti en compagnie de l’adjoint au maire (voirie).

4 - Questions d’organisation et de communication

Le nombre d’adhérents de notre association est une des conditions de son audience.  Si  les élus reprennent nos propositionsune partie au moins – c’est parce que« à CLIC 17/18, il y a des adhérents ». Faites adhérer autour de vous (bulletin téléchargeable sur notre site).

La diffusion du Bulletin de CLIC 17/18 est aussi un atout important. Quand on le distribue dans les réunions des CCQ, on constate qu’il est attendu. Après le n° 28 diffusé en novembre 2014, il fallut attendre septembre 2015 pour découvrir le n°29 publié sur 24 pages à 4000 exemplaires. Cette année nous n’aurons pas tenu le rythme des 2 bulletins annuels: c’est en un gros travail et nous sollicitons à nouveau la collaboration des adhérents: proposer des idées d’article, des documents, collecter de la publicité qui rentre plus difficilement, diffuser le Bulletin autour de vous ou en dépôt dans des commerces.

Après les dossiers appréciés sur la propreté (5 pages), l’appareil commercial (9 pages), quel thème pour le dossier dans le Bulletin n°30 en juin 2016?

Consultez le site internet declic1718.org pour, entre 2 Bulletins, y trouver informations et dossiers.

En 2015, nous aurons adressé une vingtaine de messages déclic 17/18 informe aux 240 adhérents qui nous ont indiqué leur adresse internet : informations, rendez-vous, analyses, propositions d’action. Ciblés par quartier, certains de ces messages sont adressés aussi aux élus, aux media, à d’autres associations.

Consulter aussi l ‘éphéméride Retour sur quelques moments forts de l’année 2015

 

Nous souhaitons que ce rapport ne soit pas voté à la va-vite mais qu’à travers lui soit commentée, débattue la pratique de notre association.

 

date de publication: 
30 novembre 2015