Mercredi 14 Novembre 2018

Association des quartiers de la place de Clichy, des avenues de Clichy et de Saint-Ouen

L'évolution des commerces à Paris

 

La population parisienne dispose d’une offre commerciale composée de 62 507 commerces et services commerciaux.

Cette offre est tout à la fois dense (28 commerces pour 1 000 habitants) et variée dans sa composition. Le recensement effectué en mars 2017 est le septième réalisé depuis 2000 par l’Apur en partenariat avec la ville de Paris et la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI). Il permet de suivre les évolutions des activités commerciales et de voir les changements de mode de vie des parisiens sous le prisme du commerce. Ainsi les supérettes et supermarchés continuent de gagner du terrain dans la capitale. Les commerces de produits bio et les commerces alimentaires spécialisés tels que les pâtissiers, les chocolatiers ou les cavistes connaissent une forte progression. De nouvelles tendances apparaissent, en écho aux mouvements de fond de la société, comme l’augmentation des magasins de vélos, des salles de sport ou bien encore des magasins de réparation d’appareil électriques et électroniques. À l’inverse, les nouvelles pratiques d’achat des consommateurs font que certaines activités ont tendance à diminuer comme la presse, la photographie…

Les commerces parisiens sont tenus aux trois quarts par des commerçants indépendants. L’enquête 2017 montre une stabilité du poids des réseaux d’enseignes, sujet qui fera l’objet d’une publication spécifique au 2e semestre 2018. Les évolutions de court terme (entre 2014 et 2017) amplifient parfois ou contredisent les évolutions de long terme observées depuis 2003. C’est ainsi que le nombre de commerces alimentaires augmente trois fois plus vite ces dernières années (+120 commerces par an entre 2014 et 2017) que sur la longue période (+43 commerces par an entre 2003 et 2017). La même tendance se retrouve pour les cafés et restaurants.

 En revanche les services aux particuliers, dont le nombre baisse sur longue période, voient plus récemment leurs effectifs augmenter.

 

L'etude de l'Atelier Parisien d'Urbanisme (APUR) publie une étude qui permet de découvrir de façon dynamique et interactive les résultats 2017 de la BDCom, par arrondissement, par type d'activité               http://www.apur.org/fr/geo-data/evolution-commerces-paris-2000-2017

et

bd_commerces_paris_2017_synthese.pdf

 

Date de publication : 
15 mai 2018