Lundi 17 Décembre 2018

Association des quartiers de la place de Clichy, des avenues de Clichy et de Saint-Ouen

Budgets participatifs 2018 : trois de nos projets sont gagnants !

Ce projet est arrivé en tête de la catégorie Culture et patrimoine

Trois de nos projets ont été plébiscités par les Parisiens lors du vote pour les budgets participatifs 2018. Ils sont arrivés tous les trois en tête de la catégorie « Culture et patrimoine ». Il faut dire que nous nous étions fortement investis sur le sujet. Notre satisfaction est à la hauteur du travail effectué par nos adhérents.

Avec 973 votes, la réhabilitation de la sortie station du métro La Fourche arrive en troisième position en nombre de voix parmi tous les projets présentés dans le XVIIe et en tête dans la catégorie « Culture et patrimoine ». Ce score est d’autant plus remarquable qu’une grande partie des habitants directement concernés et qui habitent dans le XVIIIe arrondissement n’ont pas pu prendre part au vote. Dans le XVIIe arrondissement, les seuls projets qui le surpassent en nombre de voix – « Poursuivre la végétalisation des rues du XVIIe » et « Rénovation du marché couvert des Batignolles » – sont beaucoup plus généralistes.

Cette reconnaissance salue d’abord le travail que nous avons effectué, l’an dernier, alors que notre projet avait été « noyé » dans un projet plus global « Mon beau métro » et cette année avec la distribution de plus de 2500 flyers présentant nos propositions et un travail de sensibilisation dans chaque immeuble et le soutien de « commerces amis » qui ont diffusé notre communication.

Nos adhérents et nos sympathisants, que nous remercions chaleureusement, avaient, eux aussi été mis à contribution par l’envoi de plusieurs mails « déCLIC Informe » leur rappelant l’urgence de se mobiliser.

Les deux autres projets retenus – « De l’art urbain dans le XVIIe » et « itinéraire de découverte du patrimoine artistique du XVIIe » – portent le premier sur la réalisation d’une fresque prolongeant la végétalisation du mur pignon du 41 avenue de Clichy (qui complète le projet de budget adopté l’an dernier sur l’humanisation de la placette du 39/41) et le second sur une série de panneaux rappelant la présence des peintres impressionnistes dans notre quartier.

Le seul de nos projets refusé – Hommage à Fréhel, chanteuse réaliste –  avait été vidé de sa substance, la Ville ayant transformé notre proposition initiale (la création d’une statue boulevard  Bessières là où la chanteuse avait vu le jour) en une simple plaque.

Patience et longueur de temps

Ne nous leurrons pas : la réalisation de ces projets va prendre du temps. La sortie de métro attendra la fin des travaux d’étanchéité entrepris en septembre et qui vont durer neuf mois. Et les travaux de voierie consécutifs à la mise en sens unique des avenues de Clichy et de Saint-Ouen. Les services de la RATP devront ensuite déterminer si la réhabilitation se fera à l’identique – fer forgé et grès Bigot 1911 – ou si elle s’inspirera des récentes réalisations opérées sur la ligne 14 à la station Olympiades. Investie sur ce sujet depuis une dizaine d’années, notre association compte bien prendre une part active à ces choix.

La réalisation de la fresque du mur pignon du 41 avenue de Clichy devra attendre le ravalement du mur et la végétalisation de la placette, projet adopté en septembre 2017 pour laquelle les études techniques sont en cours. Et la végétalisation de la partie basse du mur.

Quant au projet d’itinéraire de découverte du patrimoine artistique du XVIIe, sa réalisation va nécessiter le travail en commun de plusieurs directions de la Ville, voierie et affaires culturelles en particulier. Elles devront déterminer la nature des panneaux et des supports, le choix des artistes et des œuvres et leur emplacement. Là aussi, notre association, qui a fait des propositions précises sur la forme des panneaux, leur réalisation technique, les thèmes et les lieux compte bien avoir son mot à dire.

Cinq ans après le lancement des Budgets participatifs, l’expérience montre que l’adoption d’un projet entraîne nécessairement sa réalisation effective. Mais que, du fait des contraintes techniques et organisationnelles, sa mise en œuvre peut prendre du temps.

 

date de publication: 
2 octobre 2018