Samedi 23 Novembre 2019

Association des quartiers de la place de Clichy, des avenues de Clichy et de Saint-Ouen

Rapport d'activité 2018

Voici le rapport d’activité 2018 présenté à l’AG annuelle du 8 décembre 2018 

2018 : enfin une année  dont nous pouvons tirer un bilan positif !

Le fruit sans doute des actions menées les années précédentes, quand  nous déplorions alors le peu de résultats…

Les actions conduites cette année, les résultats obtenus et tout ce qui reste à faire, nous en traiterons rapidement dans ce rapport, renvoyant fréquemment aux articles publiés  dans le Journal n°33 printemps-été 2018 ou dans le Journal n°34 joint à cet envoi. Et à la vingtaine de messages déclic 17/18 informe, adressés aux adhérents en 2018.

1 -  Enfin la Charte de qualité !

En mars 2016 la Charte de qualité des commerces de l’avenue de Clichy avait été signée au Wepler. Elle concernne dans un premier temps le segment situé entre la place Clichy et La Fourche. Un dossier qu’avait porté CLIC 17/18 dès 2011. Et chacun de s’en féliciter, les maires des XVIIe et XVIIIe arrondissements, l’adjointe au maire de Paris, la Chambre de commerce et CLIC 17/18 bien sûr. Puis, rien ne se passa, malgré nos rappels à l’ordre répétés.

Pourtant, dans le Journal n°33 p 8 nous osions titrer « ça bouge enfin ! ». Après une marche de reconnaissance sur l’avenue en mars 2017, des réunions de travail furent enfin organisées en juin 2018 à la DU Direction de l‘Urbanisme et en mairie du XVIIe, des engagements pris pour l’automne. 

De fait, le 18 septembre, une nouvelle marche réunissait avec CLIC 17/18 les élus des deux arrondissements, la police nationale, la DPSP, la DU, la DEV Direction des espaces verts, la CCIP. Dans un mail déclic 17/18 informe du 3 octobre et dans le Journal n°34 p 6 et 7, nous notions un plus haut niveau d’exigences, notifié à l’occasion aux contrevenants. Nous titrions toutefois « La difficile application de la charte de qualité des commerces », car tout ou presque reste à faire. L’engagement est pris de renouveler tous les six mois ce type d’opération pour juger des résultats. Rendez-vous enregistré !

Se pose la question du devenir des locaux commerciaux vides. Nous sommes intervenus à cet effet pour le n°20 : à une boulangerie succèdera une autre boulangerie. Au n°13 un centre de soins dentaires s’est installé dans les locaux d’une banque.

 Qu’en sera-t-il au n° 58  où Delaveine a quitté ses vastes locaux ?

2-  Succès pour 3 de nos projets présentés aux Budgets participatifs 2018 

Nous pouvons nous féliciter de ces résultats. En septembre 2017 nous n’avions pu faire adopter qu’un seul de nos projets: la végétalisation de la placette 37-39 avenue de Clichy et de la partie  basse du mur pignon du n°41. Bien sûr, nous suivons l’affaire : en octobre, on nous annonce la réalisation du projet « courant 2019 ».

Forts de ce premier succès, nous avons préparé le cru de septembre 2018 avec un vrai  plan de campagne. En juin, un article très fouillé de présentation des projets dans notre Journal n°33 pages 14 et 15, la diffusion d’un flyer recto-verso à 3000 exemplaires en septembre, relayé par plusieurs mails aux adhérents et bien au-delà, des contacts avec la RATP pour la persuader de l’intérêt de la rénovation de la sortie du métro La Fourche.

Le résultat a été à la mesure de nos efforts. Voir notre déclic 17/18 informe du 2 octobre et  dans le Journal n°34 page 16 l’article « Trois de nos projets sont gagnants ! »

Notre objectif maintenant ? Suivre de près la réalisation de ces projets. La mise en œuvre prendra du temps  mais on ne l’imagine pas sans la participation active de CLIC 17/18.

3 - Questions d’organisation et de communication

Bien connaître nos quartiers, être à l’affut des problèmes qui se posent (les informations fournies par les adhérents sont primordiales), imaginer des solutions, des améliorations au moins, monter des dossiers, nous tentons de  le faire depuis plus de vingt ans, avec des résultats certes inégaux mais bien réels. En cette année 2018, nous avons continué.

Créer et maintenir des contacts avec les élus qui, seuls, ont le pouvoir de décider, avec les services de la ville,  la RATP, nous avons continué en 2018, engrangeant des résultats qui s’étaient fait attendre. Nous avions appris à travailler dans la durée.

Et parce que pour « faire », il faut « faire savoir », nous avons continué en 2018 à utiliser  toutes les tribunes où faire entendre la voix de l’association.

Les conseils de quartier. Depuis 2002, ils ont montré leur utilité mais aussi leurs limites comme nombre d’organes de concertation. En 2018, Ils sont entrés un peu en léthargie dans le XVIIe comme dans le XVIIIe. CLIC 17/18, qui siège au bureau de ces conseils en tant qu’association ou personne qualifiée, a eu moins d’occasions d’intervenir et de  distribuer le Journal dans des réunions moins fréquentes.

Le Journal de CLIC 17/18 est un atout important. Pour faire connaître nos analyses, nos propositions, jusqu’aux articles Notre histoire qui, évitant la nostalgie d’une période redécouverte, créent le désir de se mobiliser pour nos quartiers qui « le valent bien ».

Régulièrement, nous rappelons nos fondamentaux, comme dans le n°30 n° Spécial  « les 20 ans de déCLIC 17/18 » ou le n°34 avec les 8 pages de l’Abécédaire.

Diffusé dans les réunions publiques, déposé dans des commerces amis, ii est adressé sous enveloppe, au domicile des adhérents, en mairie aux élus où il est regardé de près.

En 2018 comme en 2017, nous avons publié deux livraisons du Journal.

Bien que les insertions publicitaires se raréfient (changement de propriétaires de commerces), le coût du Journal est largement justifié par son rôle primordial dans la diffusion des idées de l’association. Les adhérents peuvent le distribuer à leurs proches et leurs voisins (contact : déclic 17/18 tél. : 0142940775).

Pour maintenir le contact entre deux livraisons du Journal et informer rapidement, nous avons multiplié les mails aux adhérents déclic 17/18 informe, une vingtaine en cette année 2018. Ciblés par quartier, certains de ces messages sont aussi adressés aux élus, à d’autres organisations.

Mais comment joindre les 10% des adhérents qui n’ont pas d’adresse mail ?

Notre site internet declic1718.org rénové en 2018 reste une mine d’informations avec les rubriques Nous connaître, Nos dossiers, Nos quartiers, Nos actions, Notre Patrimoine. Les  25 numéros du Journal présents en ligne sont l’histoire et la mémoire de déCLIC 17/18 (voir Journal N°34 p 24). Faites connaître vos suggestions, vos réactions, proposez des informations via le site en cliquant sur le bouton Contact.

La fréquentation du site a doublé ces six derniers mois. 

Le nombre d’adhérents de notre association est une des conditions de son audience.

Si les élus nous écoutent, nous entendent parfois, c’est qu’ils savent que, grâce à ses adhérents et à son Journal, CLIC 17/18 représente une vraie force de proposition qui place son action dans la durée.

Faites adhérer vos voisins : en découpant le bulletin d’adhésion au dos du Journal ou en le téléchargeant sur declic17.18.org